38# - Site du collectif Eoliennes non merci - juin 2019- #38

Dernièrement : 25 % sur le projet €oly à Frasnes. Les soldes d'été ont commencées !!! voir ici

Réunion 26/06/19

19h00 Magritte

Le conseil d'état suspend le permis d'€oly voir ici
La Wallonie dit NON aux éoliennes de Frasnes + Notele + Débat

PROMO : -25% !

TROP HAUT ! TROP PRES ! TROP BRUYANT !

COLRUYT €OLY NE RESPECTE PAS SES CLIENTS !

A quelle distance suis-je des 4 (-25 %) éoliennes d'€oly ? La carte interactive est ici

A quelle distance suis-je des 6 éoliennes de $torm ? La carte interactive est ici et ici

  Sommaire:
  A la une
  La presse
  Sur les écrans
  Vos articles
  Les liens
  Photos - Docs
  Contact
  Faire un don €
  Action drapeaux noirs
   
  Documents:
  Carte de l'éolien
  Certificats verts = Superlotto. 27 488 590 € pour qui ?
  Affiches
  Présentation du 4/7
  Questions / Réponses réunion d'information
  Synthése des remarques envoyées

 

A LA UNE (Source vers l'Avenir) 28/09/2019

L’entreprise du groupe Colruyt dit avoir tenu compte des griefs des riverains du (futur) parc. Les opposants répètent qu’ils ne lâcheront rien.

«Vous croyez vraiment que le fait de passer de quatre à trois éoliennes va vous permettre d’obtenir le permis?», demande le représentant du collectif Non merci. Une réponse (positive) s’impose pour Olivier Massin, responsable expansion chez Eoly.

L’échange résume bien la réunion d’information préalable, première étape de la demande de permis relative à l’installation d’un parc de trois éoliennes le long de l’A8. L’assistance à cette RIP – il y a eu un minimum de «publicité»! – était beaucoup moins fournie qu’en 2015, quand le producteur d’énergie durable de Colruyt était venu présenter son premier projet de quatre mâts. suite ici

 

Vos contributions :
Pour publier votre article, exprimer votre désaccord, partager un lien, merci d'envoyer vos liens, textes et photos à :
collectif4juillet2012@gmail.com
Vos articles :
Les "Non Merci" restent mobilisés contre le projet industriel de "Nord€x" à Quartes-Thimougies-Montroeul.
Eoliennes : la nature sacrifiée
Faire un don :
Action drapeaux noirs :
A savoir :

Réunion : 6/11/18

20h00 entresol

Salle Entresol à Frasnes

voir mail ou Facebook : Cherchez l'erreur
Presse :
 
 
 
 
Le Conseil d’Etat annule un arrêté wallon sur les conditions d’implantation des éoliennes
Eghezee: Bientot 180 éoliennes dans un rayon de 15 km
3 Nouvelles éoliennes le long de l'A8 ?
Victoire pour le mouvement anti-eolien. Un décret wallon invalidé par la Cour de Justice de l'UE
La Cour de Justice Europeenne donne raison au mouvement anti-eolien
Vent d'incertitude sur l'éolien en wallonie
Eoliennes d'Eoly l'enquete publique est ouverte
Windvision cède son parc éolien à EDF
Les Non merci sont au taquet
Permis annulé à Esplechin
Suite de la presse ici
TV :
Enghien les éoliennes de la discorde + Frasnes
La dgo3 et la dgo4 disent non au projet eolien de Frasnes
Wallonie: Vent contraire pour éoliennes
L'éolien et la santé des riverains. Un viol de l'environnement.
Tournai: Vent contraire pour l'éolien
Radio
Quelle place pour les énergies renouvelables alors que Doel 1 et 2 sont prolongés de 10 ans ?
Youtube :

Liens :
Construction d'une éolienne
Gouvy: Philippe Forgeur vit un enfer
Vent du moulin.org
Impressionant
Eolien: Rumeurs et contre vérité. La région wallonne se trompe et vous trompe
PCDN Tournai 2011.12
Eoliennes a tout prix.be
Vidéos :
Les nuisances
Bruit éoliennes Moustier
Ombre stroboscopique champ
Ombre champ et route
Ombre facade ferme
Ombre pignon ferme
Ombre prairie
Soleil et pales
Eolienne 1
Eolienne 2
Réseaux :
Retrouvez le collectif sur Facebook : Cherchez l'erreur
L'image :

La pensée du jour :
L'être humain est incroyable, c'est la seule créature qui va couper un arbre, en faire du papier et écrire dessus "Sauvez les arbres"
Le proverbe du mois :
"Taire ce qu'il ne faut pas dire et savoir supporter l'injustice, voilà des choses difficiles."
Chilon de Sparte
"Tout ce qui est injuste nous blesse, lorsqu'il ne nous profite pas directement." Vauvenargues
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles." Sénèque
"Si vous avez l'impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique... et vous verrez lequel des deux empêche l'autre de dormir.” - Le Dalaï Lama -
 
 

Eoly réduit sa voilure à trois éoliennes

 Frasnes-lez-Anvaing - 28/06/19 à 06:00 - Pascal LEPOUTTE - L'Avenir

L’entreprise du groupe Colruyt dit avoir tenu compte des griefs des riverains du (futur) parc. Les opposants répètent qu’ils ne lâcheront rien.

«Vous croyez vraiment que le fait de passer de quatre à trois éoliennes va vous permettre d’obtenir le permis?», demande le représentant du collectif Non merci. Une réponse (positive) s’impose pour Olivier Massin, responsable expansion chez Eoly.

L’échange résume bien la réunion d’information préalable, première étape de la demande de permis relative à l’installation d’un parc de trois éoliennes le long de l’A8. L’assistance à cette RIP – il y a eu un minimum de «publicité»! – était beaucoup moins fournie qu’en 2015, quand le producteur d’énergie durable de Colruyt était venu présenter son premier projet de quatre mâts.

Un permis unique avait été accordé en 2017, mais des recours ont été introduits au Conseil d’État. Alors, ayant «entendu ces appels», Eoly a décidé de solliciter un nouveau permis en adaptant son projet à trois éoliennes de 150 m: la première (en vert, à gauche sur le plan), la plus proche du Château d’Anvaing, est supprimée; la deuxième se rapproche un peu de l’autoroute; l’implantation des deux autres machines, à droite, ne change pas. «Avec ce nouveau projet, on respecte quatre fois la hauteur du mât. Les éoliennes se trouvent à 600 mètres des habitations, sauf pour une maison qui est entourée de grands arbres.» La propriétaire de la demeure estime que ne pas tenir compte des résultats de la première étude d’incidences – des effets stroboscopiques démontrés – constitue une insulte à son égard. La SCRL agréée Sertius assurera la mise à jour complète du dossier: «Il existe des normes à respecter et il est possible, dans des proportions limitées, de faire appel à un service de contrôle», rappelle Gilles Delfosse.

Un échevin qui se veut prudent

Pour Colruyt Group, qui est basé à Hal et à Ghislenghien, il apparaît plus logique de continuer à développer des éoliennes le long de l’A8: « En plus, la zone est fort venteuse», déclare M.Massin. «On vous empêchera d’installer ces éoliennes»: Frank Goddefroy, qui indique que les opposants n’ont pas changé d’avis, demande à la Commune de Frasnes-lez-Anvaing de préciser sa position. Seul échevin présent, Pierre Bourdeaud’Huy répond qu’on en est qu’au stade de la réunion préalable: «Nous sommes sept autour de la table, où il y a d’ailleurs eu des changements. Donc, aujourd’hui, je ne connais pas la réponse du Collège… »

Une des éoliennes appartiendra à la coopérative Eoly, qui proposera en priorité aux Frasnois d’acquérir des parts, dont la valeur est estimée à 260 euros. Les échanges des orateurs avec la salle resteront, dans l’ensemble, courtois.

Les questions portent sur le plan de secteur datant de 1971, sur des photomontages promis par les promoteurs mais jamais reçus, sur la pertinence d’installer des machines plus petites comme dans certaines régions d’Allemagne, sur le «poids» du coût du transport de l’énergie dans le choix d’un lieu d’implantation, sur le système de balisage (qui pourrait évoluer vers l’activation des signaux lumineux à la demande, uniquement durant des périodes réduites) ou sur le défraiement dont bénéficient les propriétaires des terrains.

Un citoyen moustinois apporte une voix un peu dissonante: «A Moustier, on a quatre éoliennes, une usine classée Seveso et l’autoroute qui traverse le village. Mais certains villageois estiment que ce qui est le plus dérangeant, c’est l’A8 !». Sur la durée de vie, l’ingénieur de chez Eoly explique que la première éolienne de Colruyt installée à Hal en 1999 a été démontée il y a deux ans: «La technique a évolué, les permis sont désormais accordés pour une durée de 30 ans au lieu de vingt. Une machine actuelle devrait fonctionner sans difficulté durant 25 ans.»

Prochaines étapes, après la consultation et l’étude d’incidences: la demande de permis (en novembre) suivie de l’enquête publique de trente jours: si le permis est accordé, la construction pourrait débuter en 2021 et la mise en service un an plus tard.

 

 

20 Eoliennes autour de Frasnes !

FRASNES-LEZ-ANVAING: Le ministre accorde le permis à €oly malgré les nombreuses oppositions et avis négatifs des principaux concernés: Riverains, Commune, SPW !!! Devant autan de mépris, il reste "le recours au Conseil d'Etat".

 

 

A LA UNE (Source vers l'Avenir)

L’argumentation des fonctionnaires délégués et techniques s’inspire notamment: - du cadre de référence pour l’implantation d’éoliennes en Région wallonne qui privilégie les parcs comptant au moins 5 éoliennes; - de ce qu’il est souhaitable de respecter une distance égale à trois fois la hauteur de l’éolienne (à savoir 450 m minimum) vis-à-vis des riverains afin d’éviter une trop grande rupture d’échelle et une sensation d’écrasement vis-à-vis des habitations; - de ce que six habitations sont concernées par la zone d’intrusion visuelle; - de ce que l’avis défavorable du Collège communal qui maintient que quatre éoliennes sont suffisantes pour couvrir la consommation électrique privée de la Commune de Frasnes-lez-Anvaing, et qu’il existe déjà un parc de quatre éoliennes sur le territoire de la Commune, à Moustier; - de ce que sa connaissance plus directe et de son environnement confère au Collège communal une position déterminante dans la bonne appréciation de l’opportunité de telles installations; - de ce qu’un balisage continu prévu, de jour et de nuit, sur les machines, risque de porter atteinte au site classé du château d’Anvaing;.

 

Le Conseil d’État suspend le permis d’Eoly

En juillet 2017, la Région wallonne avait accordé à la SA Eolyl’autorisation d’exploiter 4 éoliennes le long de l’A8. Cette décision est suspendue.

Dans un arrêt daté du 16 octobre, le Conseil d’État ordonne la suspension du 7 juillet 2017 par laquelle Carlo Di Antonio, le ministre du Gouvernement wallon ayant dans ses compétences l’environnement et l’Aménagement du territoire octroyait un permis unique à ma SA Eoly, filiale verte du groupe Colruyt, pour construire et exploiter un (deuxième) parc de quatre éoliennes dans l’entité de Frasnes-lez-Anvaing.

La Commune, la société Anvinium et plusieurs citoyens avaient demandé l’annulation de cet acte.

Certaines parties requérantes faisaient notamment état des atteintes au lieu de vie d’une de ces parties (qui héberge «Les Collines de l’Essentiel» qui proposent, y compris à l’extérieur du bâtiment, des ateliers de développement personnel basés sur la pleine conscience) et au patrimoine protégé que constitue le Château d’Anvaing – repris à l’inventaire du patrimoine culturel de la Région wallonne, et dont l’ensemble du site est classé – et le parc environnant, y compris les drèves, propriétés des autres parties requérantes.

Elles concluaient que ces différentes atteintes «sont bien graves et susceptibles de se réaliser avant la procédure en annulation». Du côté d’Eoly, on estimait que les parties requérantes ne démontrent pas la gravité des atteintes.

Par ailleurs, le montage des éoliennes étant déjà prévu au premier trimestre 2019, le Conseil d’État estime que la mise en œuvre du permis unique attaqué est susceptible de causer une atteinte suffisamment grave aux intérêts personnels de la partie concernée, située chemin de Rochart à Montroeul-au-Bois («où certaines formations professionnelles se tiennent dans le jardin, lequel bénéficie pour l’instant d’un environnement paysager préservé – l’objet spécifique de ces formations permet de considérer que la qualité de l’environnement dans lequel elles se tiennent présente une importance particulière »). Par conséquent: l’urgence est établie.

Frasnes-lez-Anvaing - 24/10/2018 à 15:00 - P.L. - L'Avenir